Electrophysiologie :


A quoi sert l’examen par éléctrophysiologie ?

L’examen par électrophysiologie permet d’enregistrer la réponse des cellules visuelles de la rétine et de la voie optique qui transmet l’influx nerveux de la rétine jusqu’à l’aire visuelle cérébrale.

Cette analyse peut être réalisée par deux type de tests principaux : Electrorétinogramme (ERG et ERG multifocal) et potentiels évoqués visuels (PEV)

L’électrorétinogramme (ERG) permet l’évaluation de la fonction des cellules visuelles de la rétine : les bâtonnets, les cônes, les cellules ganglionnaires et bipolaires.

Cet examen permet souvent de faire le diagnostic de maladies rétiniennes héréditaires ou  de certaines pathologies inflammatoires de la rétine et peut aussi être utile dans la surveillance du glaucome.

L’électrorétinogramme multifocal (ERGmf) sert au dépistage et au suivi des effets secondaires rétiniens de certains médicaments comme les antipaludéens de synthèse.

Les potentiels évoqués visuels (PEV) donnent une information sur la conduction du signal entre la rétine et le cortex cérébral occipital en passant par le nerf optique et les voies visuelles cérébrales.

L’éléctrophysiologie est très utile pour le diagnostic de certaines atteintes rétiniennes ou de la voie optique, mais aussi pour suivre les évolutions spontanées ou sous traitement.

Ce qu’il faut savoir et faire avant un examen par éléctrophysiologie

L’examen par éléctrophysiologie est réalisé en position assise, sans contact sur l’œil. Des petites électrodes sont appliquées sur les paupières inférieures, sur les tempes, sur le front et sur la partie arrière du crâne.

L’examen est réalisé sans dilatation pour l’ERG simple et les PEV  mais l’électrorétinogramme multifocal nécessite une dilatation pupillaire.

Le déroulement de l’examen par éléctrophysiologie

L’examen est réalisé par un orthoptiste pour l’acquisition des données, l’interprétation est ensuite faite par un ophtalmologiste du centre.

Si une dilatation pupillaire est nécessaire (ERG multifocal), il y aura une attente supplémentaire pour l’effet des collyres de dilatation.

L’examen se déroule en position assise. La fonction visuelle est stimulée par un écran lumineux placé en face du patient, avec enregistrement de la réponse électrique par les électrodes positionnées par système auto-adhésif.

Cette exploration fonctionnelle peut être complétée par une exploration en OCT-Angiographie (cf fiche) ou par champ visuel en fonction des résultats obtenus ou de la demande d’examen faite par votre ophtalmologiste traitant. L’association des différents tests d’électrophysiologie allonge la durée de l’examen.

Le temps moyen de l’examen est de 30 à 60 minutes.

Les suites de l’examen

L’examen ne nécessite pas d’accompagnant et le patient repart de suite après l’examen.

En cas de dilatation pupillaire pour ERG multifocal, il faut prévoir une gêne à la vision de près et un éblouissement pendant 2-3 heures. La conduite d’un véhicule est alors contre-indiquée et il est recommandé de repartir accompagner ou seul en transport en commun.

Les résultats sont exprimés sous forme de courbes et cartographies.

Le compte rendu est adressé à votre ophtalmologiste traitant.

Centre(s) où peut être fait cet examen :