Imagerie du syndrome sec :


A quoi sert l’Imagerie du Syndrome Sec?

Le syndrome sec est défini par une insuffisance de larmes à la surface de l’œil qui entraine un inconfort, des irritations voire des atteintes plus graves de la surface oculaire (Conjonctive et cornée). Un syndrome sec peut avoir des origines et des mécanismes divers que l’imagerie essaie d’identifier.
La base de l’imagerie repose sur des tests de stabilité du film lacrymal qui s’évapore trop vite mais aussi sur le dosage de la qualité du film lacrymal comme le dosage des lipides ou des tests d’osmolarité.
La recherche de clignement incomplet des paupières peut aussi faire partie du bilan.
Le bilan d’un syndrome sec à Explore Vision est fait avec un appareil très complet qui permet avec un seul appareil un bilan très ciblé parfois complété par une analyse de la surface oculaire par OCT.

Ce qu’il faut savoir et faire avant une imagerie du syndrome sec

L’examen ne nécessite pas de dilatation de la pupille ce qui permet de ne pas entraîner de handicap visuel.
Les résultats sont exprimés en valeurs numériques pour la composition en lipide et en courbes associées à des images pour quantifier le nombre et la qualité des clignement incomplets des paupières

Le déroulement de l’examen d’imagerie du syndrome sec

Le patient est reçu par un orthoptiste pour l’acquisition des données.
L’examen, non douloureux, est réalisé en position assise en face d’un appareil qui émet des damiers lumineux légèrement éblouissants. Si un complément d’exploration par OCT du film lacrymal est nécessaire le temps d’examen sera plus long.
Le temps d’examen moyen est de 10 à 15 minutes
L’interprétation est faite ensuite par un médecin du centre.

Les suites de l'examen

L’examen réalisé sans dilatation pupillaire, ne perturbe pas ou peu la vision et ne nécessite pas de personne accompagnante.

Centre(s) où peut être fait cet examen :