Pachymétrie :


A quoi sert la pachymétrie ?

Mesure de l’épaisseur de la cornée (membrane transparente située en avant du globe oculaire) qui peut servir :

  • soit en cas de glaucome pour affiner les mesures de tension oculaire,
  • soit en cas de chirurgie réfractive (destinée à réduire le recours à la correction par lunettes) : dans cette indication la valeur essentielle est la cartographie de l’épaisseur cornéenne pour détecter les contre-indications et guider le choix de la technique opératoire.

Il peut aussi être utile de mesurer les différentes couches de la cornée après chirurgie réfractive cornéenne pour en apprécier la régularité ou les imperfections.

  • Soit en cas de pathologie cornéenne : kératocône, cicatrice cornéenne, suivi de greffe de cornée…

Ce qu’il faut savoir et faire avant une pachymétrie

L’examen ne nécessite pas de dilatation de la pupille et n’entraine pas de handicap visuel.

L’examen peut nécessiter la mise en œuvre de différents appareils adaptés à la situation de chaque patient : pachymètre ultrasonore, pachymètre optique, topographe cornéen, OCT de segment antérieur.

Tous ces examens sont réalisés par des orthoptistes ; l’interprétation est faite par un médecin ophtalmologiste du centre.

Les résultats peuvent être exprimés soit en valeurs numériques ponctuelles (en microns), soit sous forme de cartographies de la cornée.

Le déroulement de l’examen

Le patient est reçu par un orthoptiste pour des mesures de pachymétrie avec l’appareil le plus adapté à sa situation clinique. Un complément d’exploration par OCT de cornée peut être réalisé en cas réponses fluctuantes ou incomplètes.

Examen non douloureux, réalisé en position assise pour tous les appareils.

Le temps moyen de l’examen est de 5 à 10 minutes.

Les suites de l’examen

L’examen, réalisé sans dilatation pupillaire, ne perturbe pas la vision et ne nécessite pas de personne accompagnante.

Centre(s) où peut être fait cet examen :