UBM :


A quoi sert une exploration par UBM ?

L’exploration par UBM (Ultrasound BioMicroscopy) est un examen par échographie de très haute fréquence qui permet une exploration oculaire, surtout du segment antérieur, par des images en coupe de très haute résolution avec une très bonne pénétration des tissus grâce au principe de l’échographie.

Cet examen est réalisé avec un appareil d’échographie oculaire avec une sonde spécifique.

Les coupes peuvent englober tout le segment antérieur d’angle à angle ou peuvent être focalisées uniquement sur une zone d’intérêt (par exemple l’angle irido-cornéen) en majorant l’effet zoom.

Les indications les plus fréquentes sont :

  • L’exploration de tout le segment antérieur dans le cadre d’un bilan de glaucome ou d’une chirurgie réfractive avec implant phaque, ou afin de vérifier la position d’un implant pseudo-phaque (après chirurgie de cataracte).
  • L’exploration de l’angle irido-cornéen en cas de glaucome ou de tumeur irido-ciliaire.
  • Parfois l’exploration de la périphérie rétinienne.

Ce qu’il faut savoir et faire avant un examen échographique

L’examen ne nécessite pas de dilatation de la pupille et ne génère pas de handicap visuel, en dehors d’un léger flou visuel ne durant que quelques minutes.

L’utilisation d’un gel de contact nécessite que cet examen soit réalisé sans maquillage.

L’examen est souvent associé à une exploration du segment antérieur par OCT spécifique de façon à optimiser les mesures.

L’avantage de l’UBM est sa bonne pénétration à travers les tissus opaques, qui permet d’observer les structures situées en arrière de l’iris, contrairement aux appareils d’OCT qui permettent par exemple de faire le diagnostic d’un angle étroit mais sans pouvoir en expliquer le mécanisme anatomique.

Le déroulement de l’examen échographique

L’examen échographique par UBM se déroule, le plus souvent, en position allongée avec une sonde d’échographie qui vient au contact soit des paupières, soit du globe oculaire par l’intermédiaire d’un gel d’échographie adapté à l’utilisation oculaire sans véritable risque allergique.

L’examen est indolore. Un collyre anesthésique est habituellement instillé en début d’examen afin d’éviter tout inconfort et de limiter les clignements incontrôlés.

Pour un bilan le plus complet possible, il est souvent nécessaire de faire bouger le regard des patients dans les différentes directions.

 

Le temps moyen de l’examen est de 10 à 15 minutes.

Les suites de l’examen

L’examen, réalisé sans dilatation pupillaire, ne perturbe la vision que durant quelques minutes et ne nécessite pas de personne accompagnante.

Centre(s) où peut être fait cet examen :