Microscopie Spéculaire :


A quoi sert la microspopie spéculaire ?

Visualisation et comptage des cellules de l’endothelium cornéen (couche unicellulaire de la face postérieure de la cornée).

Cette couche de cellules qui tapisse la face postérieure de la cornée sert à réguler l’hydratation de la cornée qui doit rester stable afin de conserver la transparence cornéenne. En cas de défaillance endothéliale, la cornée devient œdémateuse et perd sa transparence.

Ces cellules ne se régénèrent pas et la densité cellulaire endothéliale se réduit progressivement avec l’âge. En cas de déficit plus marqué, soit par simple vieillissement, soit par pathologie associée, les cellules restantes se déforment et s’étirent pour maintenir une couverture de la face postérieure de la cornée. Plusieurs zones d’absence de détection de ces cellules peuvent apparaitre témoignant d’un niveau critique avant décompensation plus complète qui peut parfois nécessiter une greffe de cornée (partielle ou totale).

L’examen est demandé soit pour faire le diagnostic d’un vieillissement endothelial (dystrophie cornéenne de Fuchs ou cornea guttata), soit avant une intervention chirurgicale endoculaire (le plus souvent intervention de cataracte) par crainte d’une décompensation lors de la chirurgie.

Ce qu’il faut savoir et faire avant une microscopie spéculaire

L’examen ne nécessite pas de dilatation de la pupille et n’entraine pas de handicap visuel.

L’examen est réalisé par un microscope spéculaire le plus souvent sans contact avec le globe oculaire.

L’examen est réalisé par des orthoptistes ; l’interprétation est faite par un médecin du centre.

Les résultats sont exprimés en valeurs numériques (densité endothéliale, pourcentage de cellules déformées) et en image pour visualiser les plages d’absence de détection des cellules.

Le déroulement de l’examen de microscopie spéculaire

Le patient est reçu par un orthoptiste pour l’acquisition de la densité cellulaire et des images.

Un complément d’exploration par OCT de cornée peut être réalisé en cas d’œdème de cornée empêchant une bonne appréciation de la couche endothéliale par le microscope spéculaire.

Examen non douloureux, réalisé en position assise pour tous les appareils.

Le temps d’examen moyen est de 10 à 15 minutes.

Les suites de l’examen

L’examen, réalisé sans dilatation pupillaire, ne perturbe pas la vision et ne nécessite pas de personne accompagnante.

Centre(s) où peut être fait cet examen :