Rétinographie :


A quoi sert un examen par rétinographie ?

L’examen de rétinographie sert à prendre des images du fond d’œil et notamment de la rétine et de la papille.

La rétinographie utilise des appareils optiques avec capture des images le plus souvent par capteurs CCD dont la résolution et la largeur de champ sont des éléments en constante évolution.

Les appareils les plus classiques ont un champ d’observation de 60° mais les appareils les plus récents peuvent aller de 100 à 180° d’exploration.

L’observation se fait le plus souvent en photographies couleurs montrant le fond oranger de la rétine avec les vaisseaux rétinien plus rouge. Certains filtres verts, rouges, ou bleus peuvent mettre en évidence certaines anomalies de la rétine.

Les champs classiques de 60° donnent une image de la région maculaire et papillaire, les champs les plus larges montrent, sur une seule image, une très grande partie de la surface rétinienne (seule la périphérie rétinienne est inaccessible)

L’imagerie rétinographie permet de détecter des pathologies diverses de la rétine notamment les anomalies vasculaires comme la rétinopathie diabétique ou les occlusions veineuses mais aussi les signes du vieillissement maculaire dans le cadre d’une DMLA (Dégénérescence Maculaire liée à l’Age).

La focalisation de la rétinographie sur la papille otique est très utile pour détecter ou surveiller l’évolution d’un glaucome qui entraine une excavation de la papille plus marquée que la normale (liée à une hypertonie oculaire avec souffrance des fibres optiques)

Parfois ces appareils sont aussi utilisés pour obtenir de photographie du segment antérieur du globe oculaire (cornée, iris, conjonctive)

Ce qu’il faut savoir et faire avant un examen par rétinographie

L’examen peut être réalisé avec dilatation de la pupille avec les appareils classiques mais les appareils plus récents peuvent être utilisés sans dilatation des pupilles.

Cet examen peut être renouvelé à chaque étape du suivi.

Pour les examens ophtalmologiques il est recommandé d’éviter le maquillage de l’œil.

Le déroulement de l’examen par rétinographie

L’examen est réalisé par un orthoptiste pour l’acquisition des images, l’interprétation est ensuite faite par un des ophtalmologistes du centre.

L’examen est réalisé en priorité sans dilatation, mais en fonction de l’appareil utilisé et du diamètre de la pupille de chaque patient l’exploration avec dilatation pourra être nécessaire.  Si une dilatation pupillaire se révèle nécessaire, il y aura une attente supplémentaire pour l’effet des collyres de dilatation.

L’examen par rétinographie est réalisé en position assise, sans contact sur l’œil. Plusieurs images peuvent être acquises sans effet secondaire connu mais avec un éblouissement possible par flash lumineux plus ou moins intense en fonction des appareils

Cette exploration par rétinographie  peut être complétée par une exploration par angiographie à la fluoresceïne ou par OCT-Angiographie mais aussi, parfois, en association avec une exploration par échographie du fond d’œil.

Le temps moyen de l’examen est de 5 à 10 minutes.

Les suites de l’examen

L’examen pouvant souvent être réalisé avec dilatation de la pupille, il faut prévoir une gêne à la vision de près et un éblouissement pendant 2 à 3 heures après l’examen. La conduite d’un véhicule est alors contre-indiquée. Il est recommandé de repartir accompagné ou seul mais en transport en commun ou en taxi.

Les résultats sont exprimés en planches d’images de la rétine le plus souvent en couleurs mais aussi avec différents filtres.

Le compte rendu et les images sont adressés à votre ophtalmologiste traitant.

Centre(s) où peut être fait cet examen :